Quels types de placements proposent les contrats multisupports ?

Les contrats multisupports sont constitués de différents fonds (ou compartiments), eux-mêmes Investis sur les marchés financiers et immobiliers. Ils sont dits « multisupports » (ou à capital variable) car ils abritent différents fonds (les unités de compte), par opposition aux contrats monosupports, qui ne comportent qu’un seul fonds en euros. Aujourd’hui, la quasi-totalité des contrats proposés sur le marché sont des contrats multisupports.

Ils sont plus ou moins investis sur les marchés boursiers et offrent des perspectives de gains supérieures à celles des contrats en euros. En revanche, ils ne garantissent pas le capital investi (sauf exception, ni la rémunération (voir: protéger le capital à transmettre via l’assurance-vie).

Les contrats en unités de compte comportent plusieurs fonds investis en totalité ou en partie en actions, ainsi qu’un fonds en euros, aussi appelé fonds garanti. Parmi les supports éligibles figurent des placements mobiliers, le plus souvent des titres d’OPCVM (Sicav ou FCP), et immobiliers (SCPI, SCI…). L’assuré est libre de choisir, parmi les fonds proposés par I’ assureur, des supports investis exclusivement en actions (les fonds purs) ou offrant une certaine diversification entre les actions et les obligations (les fonds composés), en fonction des risques qu’Il souhaite prendre

Un contrat multisupport permet ainsi à l’épargnant d’investir les marchés financiers, au travers de Sicav et de FCP adossés à diverses classes d’actifs (actions, obligations…), sélectionnés dans la palette de fonds offerte par l’assureur.

Dans de nombreux contrats, il accède à des unités de compte diversifiées, ayant chacune leur particularité : actions de grandes sociétés françaises ou européennes, valeurs moyennes ou petites, valeurs de croissance ou, au contraire, valeurs défensives servant des revenus réguliers (secteur de la grande distribution, par exemple).

Le choix peut s’étendre de quelques unités de compte à quelques dizaines, pour les assureurs traditionnels, et jusqu’à plusieurs centaines pour les contrats vendus sur internet ou souscrits par l’intermédiaire des conseillers en gestion de patrimoine.

Les contrats les plus complets, dits « multigestion », proposent un éventail très large de supports en unités de compte, intégrant des fonds gérés par différents établissements financiers, et pas seulement des fonds « maison » (gérés par l’assureur ou la banque). Certains contrats ne se contentent pas de proposer l’achat de fonds et proposent aussi l’achat, en direct, de parts de sociétés civiles de placement immobilier, voire désormais d’actions cotées (voir « l’assurance vie pour diversifier ses placements).

A SAVOIR

Les contrats en unités de compte comportent toujours au moins un support en euros.

Ce fonds permet de conserver une partie de son épargne sans prendre de risques. Par exemple, en cas de baisse boursière, il peut servir à rapatrier une partie de l’épargne investie sur des supports à risque, afin de mettre ses gains à l’abri.

Il permet aussi à l’assuré de rééquilibrer en permanence son portefeuille, de diminuer progressivement la part de fonds à risques de son épargne, au fur et à mesure que le dénouement du contrat approche.