L’assurance vie donne-t-elle accès aux marchés financiers ?

=> les objectifs de l’assurance vie 

Les contrats d’assurance vie multisupports offrent aux épargnants désireux de bénéficier de perspectives de rendements plus élevées que celles des fonds en euros la possibilité d’investir leur épargne plus ou moins largement en Bourse. Avec ces contrats, l’épargnant dispose, à côté du fonds en euros, de fonds en « unités de compte » adossés à des Sicav et Fonds communs de placement (FCP) de diverses classes d’actifs (actions, obligations, immobilier…).

Il est ainsi possible de gérer librement un portefeuille de valeurs mobilières. En complément d’un plan d’épargne en actions (VEA) de compte titres, dans un cadre fiscal privilégié.

Pour piloter son capital dans la durée, l’épargnant doit choisir un contrat offrant des supports d’investissement correspondant ses attentes. Il en existe une multitude, certains donnant accès des dizaines, des centaines de fonds, intention des investisseurs désireux de disposer des fonds les plus performants du marnent, les plus pointus. Ainsi l’épargnant peut gérer ses placements de manière dynamique, arbitrer entre les fonds du contrat et modifier la répartition de son capital à sa guise (attention tout de même aux frais d’arbitrage).

Le choix d’un contrat multisupport gestion libre est toutefois réservé aux épargnants les plus avertis. En effet, l’épargne placée sur les fonds en unités de compte n’est pas garantie comme celle placée sur les fonds en euros. Elle fluctue, à la hausse comme la baisse, avec la valeur des fonds dans lesquels elle est investie. Il y a donc un risque de perte en capital.

L’assureur ne s’engage d’ailleurs, s’agissant des rachats effectues par l’assuré, que sur lin r:ambre cl ‘unités de compte, pas sur une valeur en euros.

A SAVOIR

Les épargnants tentés par le dynamisme des marchés financiers, mais qui n’ont pas suffisamment de connaissances Financières pour investir seuls en Bourse, ou pas le temps de suivre les évolutions de leurs actifs, peuvent choisir contrat multisupport à gestion profilée,

II permettent de déléguer la gestion de ses actifs à des professionnels de
la finance. Ils peuvent encore selectionner une assurance qui inclut des options d’arbitrage et de répartition automatiques permettant de limiter les risques de pertes et de sécuriser les gains réalisés.